Passer directement au contenu Passer directement à la recherche

Comment la Sécu recrute à l’ère du digital

Raynal le May directeur de l'Ucanss
Partager cet article Linkedin Twitter Facebook Mail

La rubrique #PréparerDemain raconte comment la Sécurité sociale dynamise sa politique employeur. Au programme : un bilan de la crise sanitaire et des perspectives pour l'avenir !

Recruter via des entretiens filmés, intégrer à distance, publier une offre d'emploi en format vidéo : ces tendances digitales semblent promises à un bel avenir tant elles ont fait leur preuve durant le confinement.

En complément des processus classiques de recrutement, la digitalisation apporte un autre éclairage et des formats nouveaux qui savent capter les candidats.

Reportage avec : l'Urssaf Alsace, la CPAM de Caen et l'Aripa.

Le numérique est partout. On le croyait incompatible avec les fonctions RH et pourtant ! Aujourd’hui, il gagne du terrain et s’invite dans les processus de recrutement. Avantage dans la pré-sélection des candidatures, source d’attractivité pour capter les candidats, facilitation dans les parcours d’intégration, les solutions digitales séduisent et pour cause...

Face à la pénurie de candidats ou la multitude de candidatures, les process digitalisés permettent de mieux recruter. Pas à pas.

L’offre d’emploi vidéo : une immersion en amont

L’offre d’emploi vidéo constitue une première étape possible du recrutement digital. Elle répond à un double enjeu : comment permettre une meilleure compréhension du contexte et des attentes ? comment susciter la curiosité et l’envie de postuler ? L’offre d’emploi vidéo est créée avec les collaborateurs du service, des volontaires briefés, des managers et des agents.

recrutement numérique.jpg

"On filme dans les locaux, le manager présente ses attentes.

Pour les candidats, il est plus facile de se projeter."

Alors que les offres d’emploi rédigées dans un jargon interne réduisent les chances de visibilité, les offres d’emploi sous la forme de vidéos permettent de captiver les candidats et de les faire entrer en contact avec la réalité du poste dès le départ. « « Avant nous écrivions « conseiller offres de service », nous avions beaucoup de candidatures mais elles ne correspondaient pas au profil recherché. Aujourd’hui nous écrivons « téléconseiller », nous filmons la présentation du poste. Manager et collaborateurs prennent la parole. Pour les candidats, il est plus facile de se projeter. De fait, nous recevons davantage de candidatures en adéquation avec nos attentes », explique Marie Lodel responsable adjointe du service RH et pilote du projet « l’offre d’emploi en vidéo » à l’Urssaf Alsace.

Digitalisation du recrutement : de la nécessité à l’efficacité

« Avec une période 100% télétravail et de forts besoins en recrutement, il a fallu s’adapter pour assurer la continuité de service et maintenir l’efficacité du recrutement en respectant les délais d’embauche » explique Emmanuelle Perrien, de la CPAM de Caen. Les entretiens à distance via zoom sont apparus comme une solution efficiente. Ils sont rapidement devenus indispensables et s’imposent aujourd’hui dans un contexte de travail hybride.

recrutement digital 2.jpg

"Certains organismes vont même plus loin en proposant les entretiens vidéo différés. Leur avantage ?

Une pré-sélection rapide des candidats à partir de leurs réponses filmées"

Certains organismes vont même plus loin en proposant les entretiens vidéo différés. Leur avantage ? Une pré-sélection rapide des candidats à partir de leurs réponses filmées, de la pertinence de leur positionnement, de leur aisance notamment pour le poste de gestionnaire d’accueil téléphonique contact tracing. « Avec 700 recrutements durant la période COVID, la solution de la vidéo différée a été rapidement adoptée et a donné toute satisfaction », confie Aymeric Chagot, manager RH à la CPAM des Bouches-du-Rhône. 

Pour en savoir plus sur l'entretien vidéo différé de la CPAM des Bouches-du-Rhône, lire l'article sur le projet

Post-recrutement : maintenir les compétences à distance

« Il ne suffit pas de recruter. Il faut aussi faire monter en compétences, les maintenir et fidéliser », explique Aurélie Schaaf, directrice de l’Agence du recouvrement et d’intermédiation des pensions alimentaires (Aripa) à la Cnaf. En collaboration avec Laëtitia Deboeuf, cheffe de projet RH et formation à la DRH Réseau de la Cnaf, l'Aripa a accompagné des managers des Caf pivots Aripa dans le recrutement avec des scripts d’entretiens, des guides du recrutement et d'intégration à distance durant la crise sanitaire. Résultat ? Le recrutement de profils variés de gestionnaires conseil Aripa avec une aisance relationnelle ou des softskills adaptées au contexte professionnel.

Et après ? Avec le recrutement de 300 collaborateurs en 2020, puis de 90 en 2022, l’intégration à distance est adoptée par les Caf. Alimentation quotidienne des supports, rappel des aspects théoriques, jeux-concours, réunions thématiques virtuelles : les outils ludiques et l’accompagnement régulier maintiennent le lien et créent une cohésion d’équipe. Pari tenu. 

La digitalisation reste un moyen au service d’une fin : l’adéquation entre les compétences d’une personne et les attentes d’une organisation. C’est à cela que tient la performance globale et c’est ce qui nécessite qualité relationnelle et confiance accordée à chacun. Et si on se rencontrait pour en parler ?

 

Pour passer à l'action, consultez les guides recrutements du lab RH et leurs conseils pour intégrer les nouveaux salariés (accès réservé, se connecter à l'espace organismes). 
Partager cet article Linkedin Twitter Facebook Mail

Pour aller plus loin

Consultez les fiches des organismes sur la digitalisation du recrutement