Passer directement au contenu Passer directement à la recherche

« Accompagner la Sécurité sociale face aux défis à venir »

Isabelle Bertin
Partager cet article Linkedin Twitter Facebook Mail

Nouvelle directrice de l’Ucanss, Isabelle Bertin présente ses ambitions à l’occasion du démarrage de la Convention d’Objectifs et de Gestion (COG) 2022-2026 de l’Ucanss. De la transformation des pratiques RH à la transition énergétique, les chantiers sont nombreux pour accompagner les Caisses nationales de Sécurité sociale et les organismes locaux.

Après 25 années passées au sein de l’Assurance Maladie, Isabelle Bertin a pris la tête de l’Ucanss le 22 août dernier. L’ancienne Directrice de la CPAM de Seine-et-Marne, qui était déjà impliquée dans la gouvernance de l’Ucanss en tant que membre de son Comité exécutif, a une vision claire des défis à relever sur le court et long terme : « depuis mon poste de Directrice d’un organisme local, j’ai vu une Ucanss qui a beaucoup évolué ces dernières années. Il nous faut poursuivre dans cette voie, pour démontrer au quotidien toute la valeur ajoutée de la fédération d’employeurs pour les organismes de Sécurité sociale et leurs salariés ».

Des chantiers prioritaires, dès l’automne

Quelques semaines après son arrivée, et alors que s’ouvre la nouvelle COG de l’Ucanss pour la période 2022-2026, Isabelle Bertin a fixé trois champs d’action prioritaires. « Dans le contexte actuel d’inflation, de tension sur le marché du travail et de crise environnementale et énergétique, l’Ucanss porte une triple responsabilité : maintenir un dialogue social qui permette d’améliorer le cadre conventionnel qui régit les relations et conditions de travail des 150 000 salariés de l’Institution ; poursuivre, en partenariat avec les Caisses Nationales, les actions d’accompagnement à la transformation des organisations et des pratiques RH ; accompagner les organismes dans la transition énergétique et environnementale. »

En matière de dialogue social, l’Ucanss poursuit en ce mois de septembre les négociations salariales engagées en début d’année : « en complément des mesures déjà proposées lors des réunions de négociation de début d’année, la hausse de la valeur du point de 3,5 % au 1er octobre porterait à 100 millions d’euros les moyens complémentaires mobilisés dans le cadre de la politique salariale 2022. Cet engagement financier inédit doit permettre de mieux accompagner les salariés de notre Institution dans le contexte de tension sur le pouvoir d’achat que nous connaissons actuellement ».

Autre sujet d’importance en cette rentrée : la mobilisation des équipes de l’Ucanss pour apporter des réponses concrètes aux organismes de Sécurité sociale face à l’urgence de la crise énergétique. Isabelle Bertin a notamment engagé dès son arrivée le renforcement des actions dans le domaine de l’immobilier et des achats : « je suis persuadée que la Sécurité sociale sera au rendez-vous des enjeux, car nous avons su nous y préparer en développant une expertise et des outils et en matière de transition énergétique, par exemple avec le programme Impulsion 2021 ».

Accompagner les transformations

Alors que le monde du travail est traversé par d’importantes évolutions, Isabelle Bertin prévoit d’amplifier l’appui à la fonction RH des organismes, par des actions nouvelles, et un soutien accru sur les missions existantes : « nous aurons à positionner l’Ucanss au service de la transformation des organismes, notamment en renforçant les actions de soutien à la fonction managériale, en déployant une politique dynamique de développement des compétences, en poursuivant et en amplifiant les initiatives pour développer notre marque employeur et promouvoir nos engagements RSE et QVT, qui sont autant de facteurs d’attractivité, mais aussi de fidélisation de nos collaborateurs ».

Des services… et de l’innovation

Pour accompagner ces évolutions, Isabelle Bertin estime que l’Ucanss doit amplifier sa politique de service : « cela doit guider en permanence l’action des collaborateurs de l’Ucanss. Sites Internet, newsletters métiers, webinaires thématiques, événements, guides pratiques, vidéos pédagogiques, outils d’échanges entre organismes, communautés métiers thématisées : l’Ucanss dispose aujourd’hui d’une vaste panoplie de services mise à disposition des organismes. Notre objectif est double : à la fois faciliter la compréhension et le déploiement des politiques communes, mais également favoriser le partage des bonnes pratiques entre organismes : une source de gains de temps, et d’efficacité collective. »

Innover pour et avec les organismes, c’est le sens de la mission que doit se donner l’Ucanss : « C’est un sujet essentiel. À l’Ucanss, nous avons la mission d’éclairer les travaux des organismes, en ayant un regard permanent sur les évolutions de la société, en identifiant des méthodes innovantes qui doivent permettre aux acteurs de la Sécurité sociale de travailler mieux. Mais je suis également persuadée que nous avons un rôle central pour favoriser le partage de bonnes pratiques entre acteurs de la Sécurité sociale. Le Grand Prix de l’Innovation, que nous organisons très prochainement, démontre que les acteurs de notre institution débordent d’idées pour améliorer le cadre de travail commun. Nous avons un rôle central pour diffuser ces initiatives, entre nous, mais également les promouvoir en externe ».

Le parcours d’Isabelle Bertin

Diplômée de Sciences-Po Toulouse et de l’EN3S, Isabelle Bertin a occupé successivement les postes de sous-directrice de la CPAM du Loiret, de Directrice adjointe de la CPAM de la Sarthe, de Directrice de la CPAM de Loir-et-Cher, de Directrice adjointe en charge du contrôle contentieux et de la répression des fraudes puis de Secrétaire générale de la Caisse nationale d'Assurance maladie, et, depuis 2017 de Directrice de la CPAM de Seine-et-Marne.
Haut de page