Passer directement au contenu Passer directement à la recherche

Travailler dans l'Institution

A l’heure où beaucoup s’interrogent le sens donné au travail, rejoindre la Sécurité sociale, c’est travailler pour une institution nationale, au cœur des enjeux économiques et sociaux de notre pays. C’est surtout s’engager au service d’une mission d’intérêt général, pour protéger nos concitoyens, et les accompagner dans leurs différents moments de vie.

 

C’est aussi rejoindre une institution animée par des valeurs internes de solidarité, attachées à des pratiques vertueuses en matière de d’égalité, de lutte contre les discriminations, de QVT, de droit à la déconnexion, etc. C’est enfin rejoindre une organisation moderne, qui n’a cessé de se réinventer pour remplir ses missions, où chaque collaborateur peut s’épanouir et bâtir son projet professionnel.

 

Être salarié d’un organisme de Sécurité sociale, c’est évoluer au sein d’un réseau de 300 employeurs (CAF, Carsat, Cpam, Urssaf, etc.) qui chacun est responsable de conduire sa politique RH (recrutement, entretien professionnel, développement des compétences) tout en répondant à des orientations communes (droit du travail, politique salariale, etc.).

 

Ce fonctionnement de « Groupe » permet au salarié de construire son parcours professionnel de manière cohérente, en lien ses objectifs professionnels, ses valeurs et sans renoncer à ses objectifs personnels. Avec 300 organismes dans 4 branches principales, et plus de 80 métiers répertoriés, ce cadre offre aux collaborateurs des perspectives de mobilité professionnelle nombreuses, appuyées par une politique de formation ambitieuse.

La politique salariale

La politique salariale des organismes de Sécurité sociale s’intègre dans une politique salariale nationale, plus large et encadrée. Découvrez son fonctionnement en images :

Développer ses compétences

En termes de ressources humaines, la priorité d'un organisme local de Sécurité sociale est de développer les compétences de ses salariés de façon optimale dans un univers professionnel valorisant.

 

Les secteurs et les métiers de la Sécurité sociale évoluent en permanence, c’est pourquoi près de 5% de la masse salariale est consacrée à une politique de formation pour :

 

  • Favoriser l’intégration de chaque nouveau collaborateur
  • Développer les compétences du personnel
  • Vous permettre d’évoluer dans votre métier ou d’accéder à de nouvelles fonctions

 

En 2019, ce sont ainsi 75,9% des collaborateurs de la Sécurité sociale qui ont eu un accès à un dispositif de formation professionnelle, pour un volume de près de 116 000 salariés formés.

 

A la Sécurité sociale, la politique de formation s’inscrit dans un cadre non-discriminatoire, visant à permettre l’accès de chacun, quel que soit son sexe ou son âge par exemple. Avec près de 82% des jeunes ayant reçu une formation en 2019, et près de 700 contrats de professionnalisation signés, la Sécurité sociale s’engage notamment dans l’accompagnement des plus jeunes dans la construction de leur parcours à la Sécurité sociale.

 

Chaque année les réalisations des salariés sont évaluées dans le cadre d’un entretien avec leur manager. Cet entretien est l’occasion de construire leur feuille de route pour l’année à venir en déterminant notamment ses besoins en formation.

La mobilité professionnelle

Envie de découvrir de nouvelles pratiques de travail ? De changer de lieu de vie ? La Sécurité sociale encourage la mobilité entre les organismes et entre les différentes branches du Régime général. Le salarié bénéficie ainsi de passerelles pour saisir de nouvelles opportunités professionnelles tout au long de sa carrière.

 

Tous les deux ans, l’entretien professionnel permet d’ailleurs au salarié de définir avec son manager son parcours à moyen terme afin de donner à sa carrière le sens qu’il souhaite.

 

Découvrez toutes les offres d'emploi à pourvoir à la Sécurité sociale sur LaSecuRecrute.fr et téléchargez le guide de la mobilité professionnelle

Devenir manager ou cadre dirigeant

Votre potentiel managérial nous intéresse. Dans le cadre de cette ambition de mobilité professionnelle, de nombreux collaborateurs ont pu évoluer au sein de la Sécurité sociale vers des métiers de management, d’encadrement ou d’expertise technique.

 

Par le biais des dispositifs de formations certifiantes ou via un processus d'accompagnement à la préparation du concours de l'Ecole nationale de la Sécurité sociale (EN3S), vous pouvez accéder à des fonctions de management ou de direction.

 

Le concours de l'École nationale supérieure de Sécurité sociale

 

L'EN3S propose un concours interne (à destination des salariés des organismes de Sécurité sociale) et un concours externe (à destination des diplômés de l'enseignement supérieur). Elle forme de très nombreux cadres de la Sécurité sociale, appelés à y bâtir leur carrière dans les organismes locaux ou au sein des Caisses nationales de Sécurité sociale.

 

Toutes les informations sur les concours sont sur le site de l'EN3S.

 

Le programme Cap'Dir pour devenir agent de direction

 

Le programme CapDirigeants est le cycle de formation, créé en cohérence avec la réforme des listes d’aptitude et déployé par l’EN3S pour sa première édition en octobre 2014. L’obtention du diplôme CapDirigeants permet d’accéder à des postes d’agents de direction en délivrant les mêmes droits que le titre d’ancien élève, à savoir une inscription automatique pendant 6 années sur la liste d’aptitude en classe L3.

 

Pour en savoir plus sur le programme CapDirigeants.

Répertoire des métiers

Le répertoire des métiers est disponible à la consultation dans sa version en ligne.

 

Consulter le Répertoire des métiers