Passer directement au contenu Passer directement à la recherche

Dispositif « Je suis proche aidant »

Il s’agit d’un premier accord, conclu pour une durée de trois ans (du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2024), qui ouvre de nouveaux droits pour les salariés proches aidants et met en œuvre un large dispositif d’information, de sensibilisation et d’accompagnement.

Découvrez les solutions concrètes et personnalisées qui peuvent vous être proposées :

Téléchargez le document synthétique de présentation ainsi que le guide détaillé à destination des salariés ci-dessous :

S’informer

Un portail d’information vous est dédié

Vous retrouverez sur ce site, accessible à tous les salariés des organismes de Sécurité sociale, l’ensemble des informations disponibles sur le dispositif, un test d’autodiagnostic vous permettant de faire le point sur votre situation, des contenus informatifs et des articles spécifiques, ainsi que des liens vers des sites de référence et des forums des aidants.

Le portail est accessible à cette adresse : https://procheaidant.ucanss.fr/

En pratique, la création d’un compte personnel est nécessaire pour pouvoir y accéder en remplissant les champs demandés (nom, prénom, adresse email, etc.). Vous aurez en outre besoin de renseigner un code à 6 chiffres qui vous sera communiqué par le service RH de votre organisme. Ce code est identique pour l’ensemble des salariés d’un même organisme et ne doit pas être partagé avec d’autres salariés travaillant au sein d’autres organismes ou avec des personnes extérieures.

La possibilité de réaliser un test d’autodiagnostic

Disponible sur le portail digital à la rubrique « services », un test d’autodiagnostic vous permet de faire le point sur votre situation et de vous identifier en tant qu’aidant en répondant à un questionnaire rapide. À l’issue de ce questionnaire, vous serez orienté vers des contenus et solutions adaptés à votre situation et il vous reviendra d’actionner les prestations correspondantes.

Être accompagné

Une ligne téléphonique dédiée 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24

Pour vous informer et vous orienter au mieux selon vos besoins en tant qu’aidant, une ligne téléphonique gratuite dédiée est mise à votre disposition. Le numéro de téléphone est précisé dans le guide ainsi que sur le portail digital.

En complément des informations disponibles sur ces 2 outils, son objectif est de répondre à vos questions, de vous guider dans vos droits et démarches en tant que salarié proche aidant et de vous permettre d’activer les services accessibles selon votre situation. En d’autres termes : vous faciliter la vie ! En toute confidentialité.

Votre prise en charge au téléphone : 

Votre appel est pris en charge par un chargé d’assistance. Formé spécifiquement sur le dispositif déployé, il vous écoute, vous conseille et vous oriente. Selon votre éligibilité, il peut déclencher les prestations du panier de services et organiser leur bonne exécution.

Afin de vous identifier auprès du chargé d’assistance, vous devrez lui communiquer le code à 6 chiffres, déjà évoqué pour l’accès au portail digital, qui vous sera communiqué par votre service RH. Pour rappel ce code est unique pour l’ensemble des salariés d’un même organisme.

Des aides spécifiques

Selon votre situation, un panier de prestations de services est proposé. Ce panier est composé de 30 ou 16 unités, correspondant respectivement à 750 € ou 400 €. Ce panier contient des services d’aide à domicile, de livraison de courses ou de médicaments, la garde des enfants ou de la personne aidée, la présence d’un proche au domicile de l’aidé, etc. 

30 unités :
si vous bénéficiez d’un congé de présence parentale, de solidarité familiale ou de proche aidant. 

16 unités :
si vous venez en aide à une personne qui perçoit des prestations légales liées au handicap ou à la perte d’autonomie comme l’APA, l’AAH, l’AEEH ou encore la PCH.

 

Comment l’activer ?

Pour l’activer, il est nécessaire de contacter la plateforme téléphonique dédiée et d’échanger avec un chargé d’assistance, qui vérifiera l’éligibilité à l’un des deux paniers proposés. Dans ce cadre, il vous sera notamment demandé de fournir une attestation sur l’honneur dont vous trouverez les modèles ci-dessous.

Des possibilités d’aménagements d’horaires ou d’absences

Vous pouvez demander à votre employeur un aménagement de vos horaires de travail en cas de maladie ou d’hospitalisation d’un membre de votre famille (conjoint, concubin ou partenaire de PACS, ascendants ou descendants directs) lorsque votre poste de travail le permet.

À défaut, il est possible de bénéficier d’autorisations d’absence non rémunérées jusqu’à 20 jours par an.

En outre, pour les salariés qui se trouvent contraints d’arrêter leur activité professionnelle pour s’occuper de leur proche de manière permanente, un maintien de rémunération est assuré par l’employeur en complément des allocations légales versées en cas de congé de présence parentale, de congé de solidarité familiale ou de congé de proche aidant, dans les conditions et limites prévues.

Pour plus d’informations sur le dispositif, rendez-vous sur le portail digital dédié et découvrez le guide pratique « Je suis proche aidant ».

Haut de page