Passer directement au contenu Passer directement à la recherche

La retraite

Lors de son départ à la retraite, un salarié de la Sécurité sociale obtient pour ses périodes travaillées :

 

  • Une pension de base versée par le régime général de Sécurité sociale
  • Une retraite complémentaire versée par l'ARCCO et par l'AGIRC (selon qu’il ait été cadre ou non)
  • Une éventuelle pension différentielle si le salarié était présent à l'effectif d'un organisme de Sécurité sociale au 31 décembre 1993

La pension de base

Les droits à la retraite dépendent d'un ensemble de facteurs qui sont propres à chacun, comme la date d'entrée dans la vie active, le parcours professionnel et même les évènements familiaux qui peuvent influer sur le moment de votre départ ou le montant de votre retraite. Néanmoins, quelques grands principes méritent d’être rappelés.

 

L'âge légal de départ dépend de l’année de naissance

 

Pour obtenir la retraite de base du régime général, il existe un âge minimum, aussi appelé "âge légal". A partir de cet âge, le salarié peut bénéficier de sa retraite de base quel que soit le nombre de ses trimestres.

 

Si des trimestres sont manquants, une décote est appliquée sur le montant de la retraite, de manière définitive.

 

Vous êtes né Vous pouvez partir à la retraite

Avant le 01/07/1951

60 ans

Du 01/07/1951 
au 31/12/1951

60 ans et 4 mois

En 1952

60 ans et 9 mois

En 1953

61 ans et 2 mois

En 1954

61 ans et 7 mois

A partir de 1955

62 ans

De quoi dépend le montant de la retraite ?

 

Le montant de la retraite est principalement déterminé par trois éléments : le montant des salaires, la durée d’activité et le taux. Certains évènements professionnels ou personnels sont aussi susceptibles d’avoir une incidence.

 

Comprendre le calcul de la retraite

 

La date de départ à la retraite détermine son montant. Le calcul s’effectue à l’aide du salaire de base, du taux et de la durée d’assurance au régime général.

 

Tout comprendre en images sur le site de la Cnav

 

Estimer sa pension de retraite

 

Une estimation du montant de sa pension de base est possible sur le site de l’assurance retraite.

 

Le relevé de carrière

 

Véritable récapitulatif de la carrière professionnelle du salarié, le relevé de carrière détaille les droits acquis au Régime général. Le moment venu, il sert à calculer le montant de la retraite.

 

En savoir + sur le régime de base

 

La retraite complémentaire

Le salarié de la Sécurité sociale bénéficie du régime complémentaire Arcco et Agirc. Il s’agit d’un régime de retraite par répartition : les cotisations versées chaque année par les actifs (ou participants) et leurs employeurs, permettent de verser les allocations aux retraités. C’est le régime de retraite par points : les cotisations sont transformées en points de retraite.

 

En savoir + sur le régime complémentaire

 

Le régime est ouvert à toutes les catégories de personnel non cadres et cadres.

 

 

 

 

 

 

Estimer sa pension de retraite complémentaire

 

Pour les salariés à qui est versée une retraite complémentaire, la simulation s’effectue, en fonction de sa situation, sur les sites de :

La pension différentielle

Le 24 décembre 1993, l’Ucanss et les organisations syndicales (CFDT, CFTC et CGC) signaient un accord visant à adopter un régime de retraite complémentaire relevant des régimes Arcco et Agirc pour les salariés de la Sécurité sociale.

L’objectif : garantir à chaque actif antérieurement affilié à la Cpposs une retraite d’un montant tenant compte de son effort contributif.

 

Calcul

 

La pension différentielle (D) correspond à une partie de la différence entre les droits Cpposs acquis par le salarié au 31 décembre 1993 et ceux reconstitués auprès de l’Arcco/Agirc à la même date, comme si le salarié avait toujours cotisé à ces régimes.

Pour déterminer cette prestation, ont été calculés pour chaque salarié inscrit à l’effectif au 31 décembre 1993 :

  • ses droits acquis, à la Cpposs au 31 décembre 1993 : c’est la pré liquidation  P
  • ses droits reconstitués dans  les régimes Arcco/Agirc : c’est la validation  V

 

(D) = P - V

 

La gestion des rentes est dorénavant effectuée par PREVERE :

e-mail : RetraiteSuppMM@prevere.fr
Tél. : 01.48.01.92.17
Adresse : 46, rue de la Boétie, 75008 Paris

 

Pension de réversion

 

Les conjoints survivants, les ex conjoints et les orphelins de père et de mère peuvent prétendre à une pension de réversion sous certaines conditions.