Françoise Picaud : « La formation doit s’adapter aux transformations de la société »

Partager cet article Linkedin Twitter Facebook Mail

La rubrique #PréparerDemain raconte comment la Sécurité sociale dynamise sa politique employeur. Au programme : un bilan de la crise sanitaire et des perspectives pour l'avenir !

Françoise Picaud, Directrice de la Formation professionnelle à l’Ucanss, revient sur les évolutions de l’offre de formation à la Sécurité sociale depuis la crise sanitaire. 

Du développement du digital learning, aux formations multimodales, en passant par les paniers de formations pour les managers, les projets ont foisonné…
 

Comment la formation professionnelle à la Sécurité sociale a-t-elle évolué depuis la crise sanitaire ? 

FP : La crise a accéléré notre processus de transformation. Nous proposions déjà du digital learning (de la formation à distance), mais avec les confinements et les restrictions sanitaires, nous l’avons généralisé. Comme toute crise, la période du Covid a révélé des fragilités, notamment techniques ou d’équipement, mais cela a été très formateur et nous a obligés à aller de l’avant et à trouver des solutions. 

Nous avons d’abord répondu à l’urgence, avec un accompagnement sur le déploiement du télétravail et les nouveaux outils numériques, par exemple. Grâce à cette capacité d’adaptation et aux financements, notamment décidés par la CPNEFP , le taux de formation à la Sécurité sociale en période Covid s’est maintenu à 67, 4 % en 2020 et  a atteint en 2021, 81,7 %. 

Dès mi-2020, nous avons mené un travail pour apporter des réponses structurelles, nous projeter vers l’avenir. Un groupe de travail sur le digital learning, piloté par l’Ucanss, a été mis en place. Il réunissait les Caisses nationales et l’institut 4.10. Nous avons aussi fait appel au cabinet Mensia Conseil pour examiner les pratiques de nos organismes locaux. Tout cela a permis de bâtir un plan d’actions avec des livraisons en cours et à venir fin 2022 et en 2023.  
 

« Le digital permet aussi cela : dépasser les contraintes géographiques, de temps ou liées à l’organisation familiale…  »

Quelles sont les ambitions de ce plan d’actions ? 

FP : Elles sont multiples. D’une part, nous renforçons la multimodalité de nos offres de formation : en distanciel, en présentiel, en situation de travail, en direct, en mode asynchrone, avec des mix possibles selon les besoins et les attendus. Nous menons aussi une réflexion pédagogique pour intéresser et éviter les décrochages, en introduisant des formats différents comme les serious game pour introduire une part ludique, le social learning (une méthode d'apprentissage centrée sur les interactions entre les différents membres du groupe), les classes virtuelles… 

Notre ambition est aussi de faciliter l’accès à la formation professionnelle sur l’ensemble du territoire avec une offre qualitative, afin que l’apprenant soit à la fois en interactivité et dans un environnement d’apprentissage adapté. Le digital permet aussi cela : dépasser les contraintes géographiques, de temps ou liées à l’organisation familiale… 

Il est également nécessaire d’accullturer l’ensemble des acteurs à ces changements : des Directeurs, aux DRH, en passant par les managers, mais aussi les formateurs, tant les conditions, les rôles et les postures changent. 
 

Pourquoi avez-vous développé un axe de formation pour les managers ? 

FP : Les managers ont joué un rôle essentiel dans la période de pandémie et l’hybridation du travail. Les Caisses nationales ont ainsi souhaité renforcer leur offre de formation. Avec l’Institut 4 10 et l’EN3S, nous avons par exemple développé une offre de paniers de formations, qui répondent aux besoins actuels dans le cadre de la transformation managériale. 

 

Pour aller plus loin, consulter l'article (R)évolution managériale à la Sécurité sociale

 

Ces paniers permettent de se questionner sur les modes de management, de transformer les pratiques, mais aussi de trouver des ressources pour développer sa carrière, se ressourcer face au stress…

 

Découvrez le premier panier de formation à destination des managers (accès réservé aux inscrits à l’espace organisme) 

 

Nous travaillons à la fois pour offrir  des actions de formation proprement dite, mais aussi des ressources formatives avec les organismes, comme le co-développement (échanges entre pairs), le coaching, l’autoformation, l’intégration dans une communauté de managers…

 

Comment envisagez-vous le futur de la formation professionnelle ?

FP : La formation professionnelle doit s’adapter aux transformations de la société, aux évolutions organisationnelles et aux nouveaux besoins. De nouvelles générations arrivent dans nos organismes avec un nouveau rapport à l’apprentissage. C’est pourquoi nous revoyons l’offre mais aussi les formats, les dimensions temps et lieux. 

La formation sert le développement des compétences des salariés. Comme nous faisons face à des mutations des métiers, ainsi qu’à une évolution démographique forte exigeant une transmission des savoirs, notre défi est aussi de répondre à ces enjeux. 

Partager cet article Linkedin Twitter Facebook Mail

Pour aller plus loin