Passer directement au contenu Passer directement à la recherche

Mise en place d’un abondement du CPF pour les salariés de la Sécurité sociale

ARTICLE_SIGNATURE_CPF.jpg

Michel Yahiel pour le Groupe Caisse des Dépôts, David Cluzeau et Catherine Gatti pour l'Opco Uniformation et Raynal Le may Directeur de l'Ucanss

L’Ucanss a signé jeudi 8 juillet deux conventions pour permettre le déploiement de l’abondement du CPF afin de faciliter l’accès à des formations certifiantes.

Une politique institutionnelle d’abondement du Compte Personnel de Formation

La Sécurité sociale est l’une des toutes premières branches professionnelles à avoir initié des mesures d’abondement du Compte Personnel de Formation à l’attention de ses salariés.

Cette politique, impulsée par les partenaires sociaux de la branche professionnelle, se concrétise par deux partenariats signés le 8 juillet à l’Ucanss :

  • Un accord-cadre avec la Caisse des Dépôts visant à bâtir un cadre commun de coopération afin de favoriser l’accès à des formations certifiantes grâce à des abondements financiers mobilisables dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF)
  • Une convention tripartite conclue entre la Caisse des Dépôts et Consignations, l’Ucanss et Uniformation, relative à la gestion et au financement des abondements en droits complémentaires des salariés éligibles mobilisant leur CPF

Favoriser l’accès des salariés de la branche professionnelle à des certifications reconnues

L’objectif est de favoriser l’accès pour les salariés de la Sécurité sociale à environ 70 certifications inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), ou au répertoire spécifique, mais également à la certification relative au socle de connaissances et de compétences professionnelles (CléA), ainsi qu’à des actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience et au bilan de compétences.

Concrètement, les salariés pourront bénéficier d’un abondement permettant de financer un reste à charge éventuel si le crédit disponible sur le CPF est insuffisant, afin d’accéder à ces formations certifiantes, gages de montée en compétences pour favoriser leur employabilité et leur mobilité.

Accompagner davantage certains publics prioritaires

Ces mesures d’abondement CPF visent des salariés prioritaires, notamment en fonction de leur niveau dans la qualification ou de leur temps de travail. Elles s’ouvrent également à l’ensemble des salariés avec des prises en charge plus spécifiques.

La Sécurité sociale montre ainsi toute l’attention qu’elle porte au développement des compétences de ses salariés, et notamment de celles et ceux qui en ont le plus besoin. L’abondement mis en place a vocation à favoriser un intérêt commun et partagé entre employeur et salarié autour de la mobilisation du Compte Personnel de Formation.

Les salariés des organismes du Régime général de Sécurité sociale pourront disposer des mesures d'abondement complémentaire du Compte Personnel de Formation à compter du mois d’août 2021.