Passer directement au contenu Passer directement à la recherche

Carton plein pour la Semaine de l’emploi à la Sécu de Bordeaux !

Partager cet article Linkedin Twitter Facebook Mail

Le mardi 3 octobre, tous les organismes de Sécurité sociale de Gironde se sont regroupés pour organiser le premier Forum de l’emploi à la Sécu dans le département. L’évènement, qui avait lieu au Château des Lauriers (qui héberge le Musée national de l’Assurance Maladie), s’est révélé être un grand succès avec près de 600 participants.

Au nord-est de Bordeaux, le Château des Lauriers était en ébullition ce mardi 3 octobre 2023 à quelques minutes de l’ouverture de ce premier Forum de l’emploi à la Sécu en Gironde. À 9h, les candidats étaient déjà nombreux à patienter devant l’entrée, CV en main.

Toute la journée, les 7 stands des organismes de Sécurité sociale de Gironde (Caf de la Gironde, Cpam de la Gironde, Ugecam Aquitaine, DRSM Nouvelle-Aquitaine Carsat Aquitaine, Urssaf Aquitaine, et Institut 4.10) installés au rez-de-chaussée du château, propriété de l’Assurance maladie, n’ont pas désempli de candidats. C’est un pari gagné pour les équipes RH et Com des organismes qui organisent cette initiative main dans la main depuis des mois. 
 

L’interbranche donne du sens !

Côté Sécu, comme côté candidats, le caractère interbranche de ce Forum pour l’emploi a été très apprécié. Pour Marie Ann Barbarin, Chargée RH à l’Urssaf Aquitaine, cette initiative commune « permet de rappeler aux candidats que le recouvrement est une branche de la Sécu et que les Urssaf sont essentielles pour le bon fonctionnement de notre système de solidarité, ça donne du sens à nos métiers ». L’organisation inédite de cette Semaine de l’emploi dans toute la France et la promotion des initiatives inter-organismes au niveau local « participent à ancrer la Sécurité sociale comme employeur de premier plan », notamment dans les quartiers témoigne Stéphanie Heraud, Responsable Département Développement et Accompagnement RH de la Cpam de Gironde.

Cet évènement a également permis aux collaborateurs des organismes concernés de travailler de concert. Pour Veronique Conchez, Responsable communication de la Cpam de Gironde, « les RH et les communicants de tous les organismes ont travaillé en bonne intelligence afin de faire de cette initiative un rendez-vous majeur de l’emploi dans notre région. La réussite de cet évènement est une belle preuve du savoir-faire de la Sécu en interbranche ». Objectif atteint. 
 

Promouvoir les métiers et déconstruire les idées reçues

Programmes affichés sur les murs et appels micros, difficile de passer à côté de l’autre bonne idée de cet évènement : une dizaine de présentations de métiers de la Sécu tout au long de la journée, par des salariés eux-mêmes. Aide-soignant-e, téléconseiller-e, manager, métiers de l’informatique... il y en avait pour tous les goûts ! Dans une salle attenante à celle des stands des organismes, il reste rarement des siège vides lors de ces rendez-vous de 30 minutes qui visent à présenter les métiers et casser les idées reçues. Pour Stéphanie Heraud, qui introduisait la présentation des métiers RH « c’est important de déconstruire les idées reçues sur la Sécu qui peuvent être un frein pour certains demandeurs d’emplois : tout le monde peut postuler à la Sécu qui dispose d’une grande diversité de métiers ». Une nouvelle fois, la salle est bondée pour la présentation du métier de téléconseiller : Mathilde, Marie et Claire, qui exercent ce métier respectivement à l’Urssaf, à la Cpam et à la Carsat, se tiennent debout, en attendant que les dizaines de candidats trouvent une place, en vain. « Être utile », « les mercis me rendent fière », « maitriser tous les sujets pour aider les gens, ça donne du sens à mon quotidien », le ton est donné avec les témoignages des trois collaboratrices qui expliquent à leur auditoire comment travailler à la Sécu a positivement changé leur vie.

Avant de partir, Maya, une candidate sourire aux lèvres avoue avoir longuement hésité avant de venir au Forum « pour moi la Sécu, c’était froid et ringard » lâche-t-elle, avant de conclure « finalement j’ai tellement changé d’avis que j’ai laissé 3 CV, c’est là où je veux bosser ! ». Il y a fort à parier que les Maya seront nombreux et nombreuses, tout au long de cette Semaine de l’emploi à la Sécu.